Nos structures

signature AFD

CEREMONIE DE REMISE DES KITS D’INSTALLATION AUX JEUNES AUTO-ENTREPRENEURS FORMES DANS LES CMPJ, CUVEE 2021

En effet, le Programme CMPJ-INCUBATOR, objet de la signature du partenariat public-privé entre le MINJEC et AGRO-PME Fondation est une initiative du MINJEC qui vise la facilitation de l’insertion socio-économique des jeunes sans emplois.

En levée de rideau, Abdoul KARIM, le Directeur de la Promotion Economique des Jeunes au MINJEC a procédé à la présentation d’un condensé du programme d’incubation des entreprises dans les CMPJ afin de permettre  à tous les participants de se faire une meilleure compréhension de ce projet. Son intervention s’est articulée autour de quatre grands points à savoir : le bien-fondé du programme, les modalités de mise en œuvre, les résultats obtenus ainsi que les défis et perspectives.

Saisissant cette opportunité, le DPEJ a dévoilé l’objectif principal du programme qui rentre dans le sillage des réponses du Gouvernement aux préoccupations de la Jeunesse, notamment le chômage et le sous-emploi ; aussi a-t-il souligné qu’en dépit des solutions diverses déployées par les pouvoirs publics pour susciter la culture entrepreneuriale chez les jeunes, force est de constater que le taux de mortalité des jeunes entreprises créées reste extrêmement élevé.D’où cette volonté manifeste du MINJEC de tester une approche spécifique d’incubation des entreprises des jeunes à travers l’opportunité de la mise en place progressive sur l’ensemble du territoire national des CMPJ, structures d’encadrement et d’accompagnement extrascolaires de proximité des jeunes. C’est dans ce cadre que des conventions de partenariat ont été signées avec 02 structures spécialisées dans la formation et l’accompagnement entrepreneurial au nombre desquels AGRO-PME Fondation à travers son fleuron « Graines de Talent » qui a pour objectif de développer les incubateurs plus spécifiquement dans les filières agropastorales.

En guise de résultats, le Programme CMPJ-INCUBATOR a acquis la réputation depuis l’an 2019, d’installer effectivement en tant qu’autoentrepreneurs, les jeunes formés dans les CMPJ. A date, le bilan fait état de 308 Jeunes bénéficiaires, soit 50 pour la première cuvée, 24 pour la deuxième cuvée et 234 pour la troisième cuvée dont 200 juniors entrepreneurs installés progressivement dans les kiosques DYSC (Digital Youth Service Center) à Dpuala et Yaoundé et 34 dans les CMPJ.

Emboîtant le pas au DPEJ, Norbert MONKAM, Président du groupe AGRO-PME Fondation, dans son allocution, a souligné à grands traits la prise en compte par sa structure des innovations souhaitées par le MINJEC, lesquelles innovations consistent à renforcer la fonction d’accélération et de prototypage des incubateurs des CMPJ, afin que les juniors entrepreneurs accompagnés soient en capacité de démarrer rapidement avec succès leurs entreprises. De plus, outre sa vocation d’insertion économique des jeunes sans emplois, ce nouveau dispositif vise à doter les CMPJ d’une offre de formation professionnelle apte à répondre aux besoins du marché et à  contribuer au développement de l’économie locale, dans le cadre de la décentralisation. Aussi, le Président de AGRO-PME Fondation a mentionné que le dispositif d’incubation d’entreprises intégré dans les CMPJ offre à ses adhérents à l’issue d’une formation métier, une gamme de services d’accompagnement de l’autoentrepreneur qui facilite le démarrage de son entreprise :

  • un kit professionnel d’installation ;
  • l’hébergement (un local professionnel) ;
  • le coaching des formateurs ou des mentors ;
  • le support de promotion ;
  • l’accompagnement pour les facilités administratives ;
  • le conseil et formation en gestion.

Tous les projets bénéficient en outre d’un fonds d’amorçage qui couvre les besoins opérationnels  sur les 3 à 6 premiers mois  d’activités de la start-up.

A ce jour, soutient le Président de la Fondation AGRO-PME, le programme  a bénéficié au total de 108  juniors entreprises opérant dans les filières : Industrie d’habillement, Secrétariat bureautique, fabrication des chaussures, menuiserie métallique, maçonnerie, mécanique automobile, esthétique coiffure, électricité, menuiserie bois, Hôtellerie/Restauration, agriculture urbaine, services digitaux, énergies renouvelables et agroalimentaire En y ajoutant ceux du programme DYSC que Monsieur le Ministre a visité ce même jour à Douala, ce  chiffre  sera porté à 308 juniors entreprises incubés  avant la fin de l’année 2022

En guise de perspectives, Norbert MONKAM affirme dans son discours que le prochain challenge de la structure qu’il dirige est de consolider ce programme, d’assurer sa résilience et sa durabilité. A cet effet, il a été entrepris au courant de l’année 2021 quelques activités structurantes qui se poursuivront en 2022 :

  • la production du guide d’installation d’un incubateur d’entreprise  dans les CMPJ ;
  • la préparation de la  mise en conformité  des incubateurs des CMPJ par rapport à la nouvelle règlementation ;
  • la formulation d’un programme ayant  une vision plus ambitieuse à moyen Long terme,  pour capitaliser cette expérience pilote.

L’un des faits marquant de cette allocution du Président Norbert MONKAM a été l’évocation du Programme CIMAR-TECHNOPOLE  lancé en 2020 dans le département du Moungo avec le soutien du FIDA (Fonds International pour le Développement de l’Agriculture) et du programme ARCHIPELAGO de l’Union Européenne. Ce nouveau programme  bénéficie du précieux soutien du MINJEC et vise à créer en 4 ans, 1600 emplois décents pour les jeunes dans l’agribusiness.

Le temps fort de cette cérémonie demeure sans ambages l’allocution de Son Excellence Mounouna FOUTSOU, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique qui a saisi cette opportunité pour affirmer que : « l’encadrement de la jeunesse en général et son insertion socioéconomique en particulier, se situent au rang des priorités des pouvoirs publics ».C’est à ce titre qu’ont été développé les CMPJ qui offrent une gamme variée d’activités incluant la formation professionnelle.

Dans son propos, le Patron du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique a mentionné l’opportunité de s’appuyer sur l’expertise du secteur privé comme solution à la problématique de la mortalité des petites entreprises ; « C’est pourquoi, avec le soutien de nos partenaires techniques représentés ici par la Fondation AGRO-PME, nous avons lancés depuis 2016, un programme de mise en place des incubateurs d’entreprises dans les CMPJ, baptisé « CMPJ INCUBATOR » affirme le Ministre.

En somme, les différentes articulations du discours du Ministre ont tour à tour mis en relief la pertinence et l’opportunité du programme CMPJ INCUBATOR, les mérites des récipiendaires et les défis à relever pour leur insertion durable sur le marché du travail.

Par ailleurs, deux représentants des récipiendaires ont saisi l’occasion pour exprimer dans les deux langues officielles leurs sentiments de gratitude et de reconnaissance à l’égard du MINJEC et d’AGRO-PME Fondation pour la qualité de l’accompagnement et des équipements mis à leur disposition avant de s’engager à être compétitifs sur le marché du travail et faire un bon usage des kits reçus afin que ce programme se perpétue pour les générations futures.

 

Nos partenaires

Top