Nos structures

signature AFD

AGRO-PME INGENIERIE : UNE ALLIEE DE CHOIX POUR LA REUSSITE DU VOLET SOCIAL DU PROJET NACHTIGAL AMONT

Les principaux faits majeurs à relever à l’actif du prestataire AGRO-PME au cours des 3 années sont les suivants :

  • UNE MAITRISE D’ŒUVRE SOCIALE EFFICACE

La cible de notre mission, constituée par 1016 travailleuses et travailleurs de sable est généralement réputée, voire redoutée pour son caractère bouillant, incontrôlable, parfois subversif. L’équipe opérationnelle AGRO-PME a réussi le tour de force de contenir toutes les velléités de crise au cours des trois dernières années. Convaincu que rien de durable ne peut se construire sans la paix, notre approche basée sur l’écoute, l’inclusion et le dialogue permanent a mis tout le monde d’accord.

 

  • UN BILAN D’ACTIVITE PROBANT

Les chiffres suivants sont révélateurs du niveau d’avancement de la mission en 3 ans d’activité, sur 976 Personnes Affectées par le Projet (PAP) ciblées.

DESIGNATIONS

REALISATIONS

ECARTS

TAUX DE REALISATION

PAP ayant un PIA et un PIR (sur 976)

780

196

80%

PAP déjà compensées (sur 976)

620

356

63,50%

PAP dont les PIR ont démarré et sont suivis (sur 620 déjà payées)

572

48

92%

PIA = Plan Individuel d’Accompagnement ;  PIR = Projet Individuel de Reconversion.

Commentaire :

  • PIA et PIR sont des outils de pilotage du processus de reconversion individualisé de la PAP. Ils servent de marqueurs pour la phase de pré-incubation ;
  • C’est la compensation payée à la PAP par NHPC qui est censée financer la réalisation du PIR, d’où le démarrage de ce dernier est généralement tributaire de la libération de la compensation ;
  • L’écart des PIR ayant démarré (48) est constitué par les PAP installées hors de la zone d’intervention du dispositif de AGRO-PME. Néanmoins, les sont suivis à 92%.
  • Sur les 572 PIR suivis dans la zone du projet, 101 (18%) avaient atteint 100% de leur niveau de réalisation au 30 juin 2022.
  • UNE RESPONSABILITE SOCIALE DE L’ENTREPRISE VOLONTARISTE

Depuis le démarrage de la mission, AGRO-PME a pris l’engagement d’en élargir l’impact à travers sa contribution à la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes formés par les instituts universitaires de la zone. Ainsi donc, en plus de la dizaine de Conseillers en Insertion et Suivi (CIS) recrutés localement et régulièrement recyclés, une politique d’accueil des stagiaires a été mise en place pour créer les conditions d’employabilité de ces jeunes diplômés du supérieur. A cet effet, des stages professionnels de six mois sont régulièrement accordés à des vagues successives d’étudiant.es en fin de cycle d’ingénieur au sein d’institutions académiques locales, principalement l’ISAGO (Institut Supérieur d’Agriculture et de Gestion d’Obala) et le CIEPO (Centre International d’Etudes Polytechniques d’Obala). Tous les neuf CIS actuellement en activité au sein de l’équipe opérationnelle de AGRO-PME sont d’anciens stagiaires confirmés.

  • UNE CONFIANCE RENOUVELEE PAR NHPC

Comme prime à la qualité du travail abattu au cours des trois premières années de la mission, AGRO-PME Ingénierie s’est vue confier un deuxième portefeuille de Personnes Affectées par le Projet (PAP). Il s’agit de 220 pêcheurs et mareyeuses qui bénéficient depuis janvier 2022 d’un parcours d’accompagnement à la reconversion amélioré, grâce à la capitalisation de l’expérience du contrat principal.  A ce jour, environ 90% de PAP de ce deuxième portefeuille sont actuellement suivies dans la réalisation de leurs projets de reconversion.

Nos partenaires

Top