Nos structures

Présentation CIME Technopole

Créé en 2002 par AGRO-PME Fondation sous la forme d’un centre de formation professionnelle  spécialisé  dans les business development services (BDS) pour les petites entreprises, le CIME dans le nouveau design est conçu  pour être un technopole structuré autour du capital humain, de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Le CIME-Technopole intègre en son sein une académie, un Incubateur et un pôle Innovation spécialisés  dans les métiers  agricoles et agroalimentaires.

Le CIME dans ce nouveau concept procède d’une réorganisation interne de AGRO-PME qui, dans un souci de cohérence et d’efficacité, a créé un nouveau  dispositif  ayant vocation à regrouper en son sein toutes nos activités de formation (académie), de promotion entrepreneuriale (Incubation) et de la R&D (Innovation). Cette restructuration qui permet à notre Organisation de se positionner sur le métier des technopoles fortement orientés vers l’innovation constitue 3 pôles de création des valeurs fortement articulés. Le premier  campus  CIME-Tech sera installé à Yaoundé,  un immeuble bâtit sur un terrain en propriété au quartier MFANDENA II. Le  dispositif  aura aussi pour vocation d’accompagner la structuration   du programme CMPJ-INCUBATOR mis en œuvre en partenariat  avec le MINJEC. Il se positionnera dans cette perspective comme un centre de ressources professionnelles(CRP) aux incubateurs spécialisés agribusiness des CMPJ en leur assurant, sur une base pérenne, un transfert  d’expertise.

L’Académie offrira des formations continues et des formations diplômantes de courte durée  bénéficiant d’un label international. L’originalité  de notre  concept tient  à la combinaison des  ingrédients  qui garantissent l’emploi ou l’auto-emploi à tous nos pensionnaires : la formation à la carte articulée  sur le projet d’insertion socio-économique du pensionnaire, construite  dans un  écosystème qui favorise la pratique de l’alternance et l’implication d’un réseau d’entrepreneurs et d’experts expérimentés. CIME-Tech organisera régulièrement des évènements pour le réseautage et la promotion  de ses activités (appels à projets, conférences, journées thématiques, compétitions de créativité, business challenge, etc.).

L’académie génèrera de la valeur à travers un processus d’économie circulaire basée sur un modèle « Win-Win » pour toutes les parties prenantes. Le CIME recrute ses  formateurs et coachs  dans le dense réseau d’experts régulièrement sollicités par  AGRO-PME  et utilise le réseau des entreprises qu’il accompagne comme plate-forme de  formation pratique  en alternance. Cette approche de synergie  avec les  entreprises vise à favoriser les visites  d’échanges, les stages en entreprise pour les  étudiants, le mentoring des professionnels et le compagnonnage industriel  pour de jeunes  entreprises en incubation. Notre méthodologie  est basée  sur l’approche de  formation par  compétence(APC), ie la transmission des connaissances pour  acquérir des  capacités opérationnelles  pour exercer un  métier précis.

Missions du CIME-Tech relatives au pôle incubation

L’incubateur spécialisé  dans  l’agroalimentaire accueillera  des start-up  après un   casting basé   sur la qualité du  couple projet-promoteur. La cuvée  de chaque cohorte  comprendra en moyenne 20 porteurs de projet, accompagnés  sur un  cycle d’incubation  de 18 à 36 mois. Les incubés développeront   leurs  projets   en bénéficiant   des  infrastructures de R&D du Technopole. Le Technopole    servira de  structure   de référence qui diffuse  les  outils innovants  d’ingénierie développés pour renforcer les  capacités  des  autres incubateurs partenaires.

Missions du CIME-Tech relatives au pôle Innovation (R&D) :

Cette unité  apportera aux  petites entreprises agricoles et agroalimentaires (PEA) et  à leurs organisations ,  des   services   de  conseil pour(1)  développer leur capacité d’innovation, (2) favoriser une meilleure valorisation de leurs  produits  sur  le marché, et (3) adopter des pratiques respectueuses de l’environnement. Notre stratégie est basée sur  la capitalisation  des innovations   du  secteur informel  pour améliorer la compétitivité  de l’artisanat  agroalimentaire et valoriser les produits  du terroir. Les innovations  seront   construites et diffusées    suivant une approche thématique ou  par filière,  sur la base des  appels  à projets.

La présente restructuration de nos activités devrait permettre au CIME de judicieusement capitaliser les principaux acquis accumulés par  AGRO-PME au cours de ces trente dernières  années , notamment : son vaste réseau de partenaires  et  sa notoriété tant sur le plan national qu’international, fondé sur son expérience auprès de l’ensemble des acteurs du système de promotion des PME (Entrepreneurs, organisation des entrepreneurs, institutions de financement, structures d’appui, décideurs publics et bailleurs de fonds).

1- LE PUBLIC CIBLE

CIME-Tech vise deux cibles principales :

(1) Les  jeunes diplômés de l’enseignement  supérieur et professionnel :

Le dispositif leur offre une formation et un accompagnement  à la carte  combinant  stage spécialisé en entreprise et des ateliers de formation en création et gestion d’entreprise dans l’optique de :

  • donner aux pensionnaires des capacités techniques et professionnelles pouvant leur permettre d’être compétitifs sur le marché de l’emploi ;
  • donner aux stagiaires des compétences managériales et professionnelles pour faciliter leur passage du statut d’employé à celui d’entrepreneur ;
  • mettre à la disposition des chefs d’entreprise (PME et micro entreprises) des jeunes collaborateurs aptes et capables de travailler avec une grande autonomie et dotée d’un haut niveau de culture d’entreprise et de professionnalisme  dans   le coaching et le  conseil.

(2) Les  structures  d’incubation  d’entreprises (les incubateurs  des CMPJ, les incubateurs des écoles de  formation et les programmes d’appui  aux  chaînes de valeurs  agricoles) :

Le dispositif intervient  comme  accélérateur en se positionnant vis-à-vis de ces structures  comme un  centre de ressources professionnelles(CRP) qui leur permet de  capitaliser l’expérience d’un partenaire solidement intégré  dans la  dynamique de  développement  du secteur  privé.

Cette double vocation permettra  au CIME-Technopole  d’avoir un spectre  d’impact et d’effets  assez large sur la réduction  du  chômage des jeunes diplômés  en développant un modèle économique  durable et duplicable  à l’échelle nationale et  de la  sous-région.

Montage institutionnel du CIME-Tech

L’architecture institutionnelle du CIME-Technopole  sera  sur le modèle  de partenariat Public-Privé qui lui permet d’assurer  aisément   une double vocation de structure de renforcement des capacités en  BDS (business development services) pour les  start-up,  les junior-conseil et de soutien aux structures  d’insertion  socioéconomique pour les jeunes  diplômés  sans  emploi..

  1. Le Technopole qui offre  des  services innovants  qui  facilitent l’employabilité des  jeunes diplômés  en proposant des formations-métiers  à cycle court et des services d’accompagnement sur mesure  qui  facilitent   et concrétisent leurs  démarches d’insertion  socio-économique   soit  comme salariés, soit  comme  entrepreneurs. Le Campus de  Yaoundé se dotera ainsi  d’une  capacité  d’accueil d’environ 200 à 300 pensionnaires par an,  qui  fréquentent  le Centre  soit pour acquérir des  formations métiers, soit pour l’accompagnement à la création d’entreprise(star-up incubés) , ou pour bénéficier d’appuis du laboratoire   de prototypage  (mise au point des produits et des solutions conditionnements des  produits  , tests  des modèles  économiques et de marché, R&D  sur des  concepts innovants  valorisation  des énergies renouvelables,   d’agro-écologie ou d’économie circulaire) ;
  2. Le Technopole développe des outils  d’ingénierie par la  capitalisation de sa propre expérience  pour renforcer les incubateurs  d’entreprises spécialisés  dans l’agribusiness et l’entreprenariat des jeunes, en l’occurrence le programme CMPJ-INCUBATOR du MINJEC.

2-  CONCEPT PROJET

Le CIME-Technopole  interviendra  comme  centre  de ressources professionnelles pour  assurer la consolidation et la pérennisation du programme CPMJ-INCUBATOR, objet de l’accord de partenariat signé entre le MINJEC et AGRO-PME en 2016. CIME-Tech se  positionne  comme maître d’œuvre délégué(ou le bras opérationnel de AGRO-PME Fondation)  au côté  du MINJEC   qui est maître d’ouvrage   du programme et autorité Gouvernementale de tutelle  des Centres Multifonctionnels de Promotion  des Jeunes(CMPJ). A ce titre,  le CIME-Tech apporte les ressources techniques  et professionnelles  nécessaires  à la mise en place  et  au  développement  des incubateurs installés  au sein  des  CMPJ sélectionnés  d’un  commun  accord  avec le MINJEC :

  1. la formation  des  conseillers-mentors (professionnels indépendants gestionnaires   et   animateurs   des  incubateurs) ;
  2. la formation  des  conseillers d’insertion (sensibilisation des jeunes  à l’entreprenariat, formation au réarmement moral, information-conseil) ;
  3. la mise à disposition d’outils  d’ingénierie pour la  sélection, la  formation  et l’accompagnement des porteurs  de projet ;
  4. le transferts des compétences pour la  création  d’un  écosystème favorable   au développement  durable  de  chaque incubateur( modèle économique, réseau   de  compagnonnage industriel et  de  mentors en relation avec les milieux d’affaires, connexion   sur les institutions  de financement, etc.) ;
  5. les moyens techniques pour la gestion des laboratoires de prototypage des projets et des infrastructures  d’hébergement des start-up.

3- MISE EN ŒUVRE   DU PROJET ET RÔLE DEUX PARTENAIRES

AGRO-PME Fondation,  partenaire principal,  met  en place  le CIME-Technopole  en se dotant  d’une infrastructure construite  sur  un domaine dont il est propriétaire à Yaoundé-Mfandena II (les  constructions et l’équipement). Le Technopole mobilise les ressources humaines,  les outils d’ingénierie, ses réseaux de partenaires, de compagnonnage industriel et de mentors séniors. Notre Bureau d’études AGRO-PME Ingénierie sera  étroitement  associé à ce processus.

Le MINJEC propose les CMPJ à intégrer dans le programme pilote. Sur chaque site, le MINJEC assure l’aménagement des locaux  qui hébergent l’incubateur et met à  disposition le personnel homologue qui sera formé(les  conseillers d’insertion) et qui travaillera  en équipe  avec les  conseillers mentors   qui animeront ces incubateurs. Une partie du financement sera utilisée pour équiper et mettre  à niveau les incubateurs pilotes. Chacun des incubateurs  sera spécialisé dans l’agrobusiness et sera doté  d’  équipements professionnels au standard international : bureaux équipés, salle de formation, ordinateurs, co-working équipés d’ordinateurs, laboratoire de prototypage, connexion internet haut débit, site web. Chaque incubateur sera doté d’une capacité de 50 porteurs de projets par cohorte.

Le programme pilote portera sur 4 CMPJ  sélectionnés  sur la base de critères consensuels : le CMPJ de Référence  de Minboman, le CMPJ Régional de Garoua, le CMPJ départemental de Yagoua, et le CMPJ d’arrondissement de Njombé-Penja.

Un comité de pilotage multi-acteurs  sera mis en place pour l’orientation  stratégique  et le suivi-évaluation du projet,  comprenant  les représentants  du MINJEC,  des entrepreneurs, des  associations patronales, des institutions de financements et les collectivités  locales.

4- STRATÉGIES GAGNANTES DU CIME-TECH

  • Connexion sur le  dispositif  chèque service et les programmes/projets  qui rendent le marché  solvable ;
  • lancement des concours d’innovation aux étudiants  en  formation sur les thématiques design, agroalimentaire, architecture, marketing,  pour la conception des produits et emballages (primes, offres  de  stages rémunérés, bourses post-graduate)  pour  détecter des  talents et constituer une banque d’idées ;
  • partenariat avec des plateformes de communication internationales sur les  centres de formation professionnelle et   avec des  chaines  de TV   sur Youtube et locales pour la  communication ;
  • partenariat avec les Projets chaines de valeurs agricole(CVA) pour incuber des projets (amont de la  sélection, préparer les  candidats à postuler) ;
  • partenariat avec les institutions de financement, notamment celles  qui sont intégrées   dans les programmes CVA et celles  qui proposent  des services  financiers adaptés   aux jeunes porteurs de projets et start-up(capital-investissement, capital-risque, crawdfounding, business Engel, etc.) ;
  • mise en place de petites unités pilotes de production pour tester les prototypes sur le marché (une stratégie pour générer des revenus et communiquer à partir du  concret).

5- ORGANISATION DU CIME-TECH 

cime tech organigramme

6- LES AUTRES PARTIES PRENANTES DU CIME TECH

Ces institutions   qui  viendront  en  support  au CIME-TECH  sont des  partenaires de AGRO-PME,  régulièrement mobilisés pour des  activités  d’accompagnement des  acteurs du  système  agroalimentaire et des PME.

Institution

Apport/création de valeurs

statut

Laboratoire CAISEN

Université du Québec  à Chicoutoumi (Canada)

Formation continue pour les dirigeants des PME (pratiques  d’innovations et optimisation des performances)délocalisée au Cameroun

Partenariat conclu et en activité depuis 2008

ENSAI (École  supérieure des Agro-industries) de N’Gaoundéré (Cameroun)

Expertise, formation professionnelle, R&D

Partenaire actif de AGRO-PME  depuis 2008

Les Industries agroalimentaires/clients en portefeuille

Site de formation par  alternance (accueil pour les  stages pratiques et les visites  d’études, site test des applications de R&D et incubation).

Ces  entreprises font partie  de notre portefeuille  en développement

IRAD (Institut de Recherche Agricole pour le Développement) Cameroun

Expertise, formation  et R&D

Partenaire actif

CARBAP (Centre Africain de recherche sur Bananier-Plantain) Cameroun

Expertise, formation  et R&D   sur le Bananier plantain

Partenaire actif

ICRAF (Institut de Recherche  en agroforesterie), Cameroun

Expertise, formation  et R&D   en agroforesterie et domestication

 

Université  SENGHOR  d’Alexandrie

Egypte

 

Formation  continue  délocalisée   au Cameroun

Partenaire actif depuis 2006

FADEV (Fonds Afrique pour le  développement)

France

Capital Investissement pour les PME 

Partenaire actif d’AGRO-PME.

Tech-Dev (France)

Echanges  technologiques sur l’agroalimentaire (information, formation à distance via les plates-formes  digitales)

Convention SATD (service technique d’appui à distance)

CTA(Centre Technique pour l’Agriculture)

Institution  spécialisée UE

Hollande

Echanges  technologiques sur l’agroalimentaire (information, formation à distance via les plates-formes  digitales)

Information technico-économique

AGRO-PME  est Membre  du réseau depuis 1995

Tales Dry FOOD

(PME  de transformation  agroalimentaire  et fabrication  d’équipements pour les TPE agroalimentaires)

incubation  dans les métiers  agroalimentaires,  

Partenaire  pour la R&D et innovation agroalimentaire

Partenaire actif depuis 2002

Pr Donatien Kamdem

Expert en emballages,  Université américaine

Mise  en réseau pour la R&D  dans le domaine  de l’emballage agroalimentaire

Formation du personnel  du CIME

Voix  du Paysan

Communication promotion  du CIME

AGRO-PME  est Membre  du réseau depuis 1990

FIATOPE (France)

Plate-forme de  crawdfunding

Partenaire actif

MINEFOP

Partenariat Public/privé  pour la formation professionnelle

Agrément à renouveler

  • 530

Nos partenaires

Top